Bonjour et bienvenue sur le forum !

Connectez-vous ou ouvrez un compte automatiquement en mettant votre identifiant Facebook !

ATTENTION : n'oubliez pas d'activer votre nouveau compte en validant le mail que vous recevez à votre inscription.

Bulletin municipal cuvée 61, Ce n'est pas un bon cru !

Aller en bas

Bulletin municipal cuvée 61, Ce n'est pas un bon cru !

Message par Admin le Ven 24 Oct - 20:16

Certains pourraient penser que j’ai laissé tomber ce forum tellement je suis discret depuis la rentrée, d’autres pourraient s’en réjouir en espérant un « empêcheur de tourner en rond » en moins. La vérité est tout autre.
 
En créant ce forum, je me suis fixé un but, suivre au plus près les promesses de campagne de notre Maire. Le problème est que si rien n’est fait ou rien n’est communiqué sur ce qui est fait, il m’est évidemment difficile de mettre  à jour les éléments et il est donc difficile de faire des articles.

Je sais bien qu’il faut du temps au temps et que la nouvelle équipe en place justement se met en place avec en plus des changements importants et imprévus mais reste que peu de choses transpirent sur ses véritables actions. J’ai pour l’instant plus de travail à suivre le tableau des élu(e)s que le tableau des promesses.

Espérons juste pour nous Saint-Mauriens que mon analyse soit erronée.
 
Comme je n’ai pas grand-chose sur quoi m’appuyer, il me reste donc le bulletin municipal.
Alors parlons du bulletin municipal. Et déjà une déception !
 
Quand vous prenez les rênes d’une ville de cette importance, vous êtes normalement plein d’idées et notamment en termes de communication, domaine où l’équipe en place excellait pendant la campagne et là qu’avons-nous comme changement ? Aucun !
 
Ne pouvant croire que cette équipe n’a point d’idée, je suppose qu’elle a trouvé la maquette parfaite et qu’elle ne marquera pas ce bulletin de son empreinte. Pourtant, il y aurait tant à faire. Par exemple, pourquoi ne pas faire d’onglets de couleur par thème. Pourquoi ne pas proposer un cahier central dédié aux jeunes, pourquoi ne pas réserver des chroniques pour le conseil municipal des jeunes, faire parler des citoyens, utiliser des codes barre qui enverraient sur le site et surtout être pragmatique, pourquoi ne pas songer peut être à le supprimer sous sa forme papier…

En termes de contenu maintenant, que nous réserve  la cuvée 61.

Déjà, est-il normal de recevoir le numéro de septembre/octobre le 20 octobre avec bon nombre de manifestations déjà passées ?  Par exemple, c’est sympathique de voir sur une pleine page, qu’il y a un festival court métrage le 10 octobre…Toute la suite  étant à l’avenant.
Pour le reste, aucun changement de maquette hormis l’édito du Maire qui n’est plus sur un encart sur le côté du sommaire mais qui s’est élargi pour tenir maintenant sur une page complète.
Sur le fond, je relève néanmoins 2 ou 3 communications intéressantes qui m’interpellent.
 
La première se situe page 14 dans le dernier paragraphe. . Alors qu’il est question de la réforme des rythmes scolaires, l’auteur de l’article en profite pour rappeler que la ville est endettée à hauteur de 289 millions. 289 millions ? Ah bon mais pourtant, 4 mois avant dans le cahier central P3 du bulletin municipal N°59, la municipalité indiquait 262 millions de dette. La différence, 27 millions est abyssale. Comment peut-on nous l’expliquer ? Coquille ? Gestion calamiteuse ? Données comptables différentes ? Encore et toujours de la faute à la non mise en place de la comptabilité analytique ? Prétexte discret pour nous préparer à de belles hausses des taxes locales ? Hâte en tout cas d’en savoir plus.

Autre chose intéressante, alors qu’il est très difficile de se sortir du piège des emprunts toxiques, la ville nous confie qu’elle a renégocié pour 27 millions de prêts avec le même acteur et sans aucune pénalité (page 11).
 
Pourquoi pas mais qu’entend la ville par aucune pénalité ? Pour moi, aucune pénalité sur ce type de dossier, c’est :
 
-          Avoir renégocié les prêts à des taux fixes et proches des taux pratiqués aujourd’hui et non à 300 points de base au-dessus.
-          Avoir renégocié les prêts sur la période restant à courir et non sur 1 ou 2 ans.
-          N’avoir pas de soulte à verser en complément des renégociations.
-          Ne pas être obligé de contracter des emprunts chez cet acteur et être libre de nos mouvements.
 
J’espère que nous en saurons plus au prochain conseil sinon, je me permettrai de demander les termes de ces renégociations à la DGS.
 
Autre chose que j’avais déjà signalé et qui se situe également page 11. Dans un souci de bonne gestion financière, le maire vend 2 pavillons qui devraient rapporter 1,2 millions à la ville.  Une fois de plus, pourquoi pas.  Mais quel est l’intérêt pour le lecteur de stipuler que ces pavillons avaient été occupés par l’ancien DGS et l’ancienne directrice de cabinet. Je ne vois pas le plus de cette information. Je ne pense pas qu’ils avaient été acquis pour eux. Je peux me tromper mais  Il me semble d’ailleurs que d'autres pavillons continuent d'ailleurs d'appartenir à la ville. Pourquoi ne sont-ils pas également évoqués? Pourquoi ne sont-ils pas vendus?
 
Enfin page 14, dans l’article de la réforme des rythmes scolaires, une photo est légendée en précisant que la moitié des conseils avaient opté pour le samedi. C’est faire main basse sur la démocratie qui s’était alors exprimée à 75 % pour le mercredi. C’est facile à vérifier,  c’est toujours sur le site de la mairie !
 
 
Hormis cela ? Pas grand-chose d’intéressant ou de novateur. J’attends donc le prochain bulletin municipal qui ne manquera pas d’arriver dans nos chaumières et cette fois j’en suis sûr, dans les tout premiers jours de novembre.
avatar
Admin
Admin

Messages : 184
Date d'inscription : 01/04/2014

http://transparence94100.grafbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum